Le sable est déjà dans l'engrenage...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le démon bleu apparaît [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hide Shiro
Espada
Espada
avatar

Messages : 360
Points : 1615
Date d'inscription : 10/07/2013

Profil
Niveau hiérarchique: Espada n°5
Exp:
560/2000  (560/2000)
Nombre de barre exp remplie: 0

MessageSujet: Le démon bleu apparaît [Fini]    Mer 10 Juil - 20:34



Hide Shiro









    Identité du Personnage


    Race Arrancar
    Sexe Masculin
    Age 227ans d'errance dans le Hueco Mundo, 20ans en apparence
    Rang Espada (Peut importe le numéro, un numéro libre m'ira)


    Caractère


    Silencieux, et discret sont les mots qui le qualifient le mieux. Hide est un Espada qui n'aime pas se faire remarquer il agit seulement par ses propres envies et ses motivations. Il n'éprouve aucun sentiment, notamment lorsqu'il s'agit d'éliminer ses congénères du Hueco Mundo, du moins c'est ce que laisse a penser le personnage, cependant au fond de lui-même une histoire dont il en a encore pu garder les souvenirs est restée gravée a jamais.
    Il est toujours seul, semblant avancer dans le désert infini du Hueco Mundo sans but, ni raison, il compte les jours dans ça tête, puis les semaines et enfin les années. Les souvenirs de sa forme d'Adjuchas sont encore très présents et même ses souvenirs lorsqu'il était humain ce qui semblaient impossible après une Hollowfication, les différentes étapes qu'il a du endurer pour se transformer en Vasto Lordes tout seul. Il est parfois suivi par trois Adjuchas qui le considèrent comme leur maître mais il n'y fait pas réellement attention et se contente de leur dire de rester a distance si ils ne veulent pas mourir, parfois dans un élan de générosité il leur laisse un Adjucha affaibli pour qu'ils puissent l'achever.


    Physique


    Aux alentours d'1m90 pour 80kg, il arbore un long manteau bleu, ainsi qu'un Zanpakuto ressemblant a un simple katana toujours dans sa main gauche. Les cheveux courts et d'une couleur blanche écarlate, il ressemble plus a un humain qu'a un véritable Espada, cependant les apparences sont trompeuses il porte des gants sur ses mains mais en dessous de ceux-ci se trouvent des mains recouvertes d'ossements fins mais très visibles une fois les gants enlevés, son unique patrimoine de sa forme d'Adjucha.
    A première vu il ne possède pas de trou béant comme ses congénères, cependant il en a un sous ses habits qui se situe au niveau de sa poitrine droite il est recouvert de chaque coté par une mâchoire faite d'ossements.
    Lors de ses déplacements il entreprend toujours une démarche lente, qui ressemble a celle d'un noble ou encore d'une personne importante, mais cet effet se dissipe très vite une fois que l'on aperçoit ses yeux remplis de haine baignant dans un bleu foncé comme une nuit sans lune, un regard d’assassin dans lequel on pourrait presque lire ses souvenirs.
    Au niveau de son corps, il est légèrement musclé probablement par sa marche qui dure depuis des années, il a eu beaucoup de chance malgré tout ses périples et n'arbore aucune cicatrice sur son corps ce qui est clairement assez rare pour un Arrancar. Sur son dos est inscrit un numéro.
    Il se ballade toujours avec son Zanpakuto Aooni dans sa main gauche en plus de sa protégé par un fourreau sur lequel des gravures sont inscrites dans une langue ancienne et incompréhensible, plus son épée absorbe d’âme plus les gravures de son fourreau deviennent d'une couleur bleue.




    Test Rp/ Histoire du Personnage


    200, puis 210 et maintenant 227... 227 ans que j'erre dans ce désert, dans quel but ? Pourquoi ne suis-je pas mort ? Ces questions le tourmentent sans cesse, il se contente alors d'avancer puis de se reposer quand cela lui est nécessaire.

    Mon histoire commence il y a maintenant des centaines d'années de cela, on dit qu'un Hollow ne se souvient pas de sa vie antérieure et qu'il ne vit que pour se nourrir d’âmes et ainsi devenir plus puissant. Cependant tout ceci n'est vraie qu'en partie. Je me souviens encore de ce jour après ce fichu accident et cette explosion, je savais que mon heure était arrivée et je laissait ainsi derrière moi une fille qui m'était très chère... Quelques secondes après l'explosion une créature est apparue devant moi puis je ne sais pas exactement ce qui s'était passé mais je suis moi-même devenue une monstruosité. Je me suis alors retrouvé dans un endroit très sombre ou les ténèbres semblaient y régner en maître, l'enfer ? Le paradis ? Ça n'avait plus d'importance autour de moi des cris inhumains résonnait de partout, des créatures étranges y jaillissaient de toute part, de diverses tailles et formes, et de différentes fores elles portaient toutes un masque blanc sur ce qui semblait être leur tête et un énorme trou béant sur leur corps, j'en avais un moi-même, je ne savais pas ce qui se passai mais la panique ne m'avais toujours pas envahie, pour le moment la seule chose a laquelle je pensais était la personne que j'avais laissé derrière moi...

    A ces souvenirs je me souviendrai toujours d'une voix intérieur qui se matérialisait directement dans mes pensés, étais-je devenu fou ? Probablement mais la voix me disait un mot que je n'allais pas oublier d’aussitôt, HOLLLLLOOW, HOLLOW, ces mots résonnait dans ma tête, je ne savais pas quoi faire la voix semblait s'amplifier jusqu'à ce qu'elle occupe toutes mes pensées, peu a peu un nouveau désir m'envahissait, celui d'aller dévorer, dévorer des âmes, je ne me contrôlait pas je me souviens simplement que mon corps s'était activé seul et bougeait contre ma volonté, je ne savais pas quoi faire, je ne savais pas qu'une fois mort on se retrouvait dans un monde comme celui-ci, je ne contrôlais absolument aucun de mes mouvements... Puis un moment ce fut le black-out complet, le noir absolue, j'étais pris de panique mais je ne pouvais ni bouger ni me débattre, lorsque je pu enfin ouvrir les yeux je me suis encore retrouvé dans le corps de ce monstre mais a ça main il tenait des êtres dont la forme était humaine mais fait d'une matière éthérique, des âmes ? Deux personnes se trouvaient dans ma main un homme plutôt age et une femme d'une trentaine d'année, ils se débattaient et poussaient des cris de souffrance, je voulais les aider mais c'était sans compter sur cette voix qui se manifesta une nouvelle fois dans ma tête, DEVOOORE les, ces mots me terrifiaient, et comme auparavant ils s’amplifient. Je ne savais que faire mais pour pas perdre le contrôle je décida alors de le faire et avala les deux âmes avec ce qui semblait être la nouvelle bouche de mon nouveau corps.
    Je me sentais mal, je ne savais pas si c'était un rêve et encore moins comment faire pour en sortir, mais contre toute attente une fois les deux âmes croqués un plaisir inconnue m'envahit, il était d'une telle intensité que l'on ne pouvait le comparer a rien de connu, ce plaisir me fit tout oublier, une seule chose me tourmenta alors c'était de trouver d'autres esprits ou âmes je ne savais pas encore ce que c'était exactement.

    Le temps n'avait plus d'importance, je ne savais ni combien d'heures ni combien de jours sont passés je me contentait simplement d'écouter la voix intérieur qui m'apprit plusieurs choses, je pouvais au fil du temps revenir dans ce monde sombre ou les autres Hollow étaient, mais aussi aller dans un monde ou le ciel était encore bleu parfois et ou des âmes étaient erraient a volontés. J'avais perdu mon esprit et je ne faisais que de les dévorer a longueur de temps, ma conscience était encore intacte mais je ne pouvais pas dire non a ce plaisir quasiment divin.
    A un certain moment, probablement des jours et des jours plus tard voir peut-être des mois, je me suis senti entraîné de force comme si j'étais absorbée la voix ne me disait rien et je voyais que mon corps monstrueux s'envolait tout seul, autour de moi dans ce monde ténébreux des centaines de Hollow volaient eux aussi vers une direction inconnue mais qui semblaient nous regrouper, je n'avais même pas le temps de tourner la tête qu'une nouvelle fois un grand black-out se produisit. A ce moment précis ma conscience et mon esprit était lourds et je sentais comme si un profond sommeil m'envahissait.

    Pendant le sommeil je ne rêvais que de ma vie antérieure, je voyais encore les images d'une fille que j'aimais, je n'arrivais pas a me souvenir de son prénom même en me concentrant très fort, j'ai vu des moments pendants lesquelles on était ensemble, on étais heureux, on passait beaucoup de temps ensemble. Mais voila que toutes ses images se transformèrent en cauchemar et une autre réalité se dessinait alors devant mes yeux, je la voyais pleine de tristesse et en larme beaucoup de personnes autour d'elle, elle s'était écroulée par terre et sanglotait, j'essayait de m'en approcher mais je ne faisait que de m'éloigner sans cesse, une sensation d’enlèvement m'envahissait comme celle d'un nouveau né qui semblait sortir du ventre de sa mère, arraché de force alors qu'il se débattait impuissant... Lorsque je me suis réveillé je vit mon corps humain comme avant que je ne meurt et avec mes vêtements d'avant, dans un noir absolue ou je semblait pouvoir tenir sur mes deux pieds, devant moi une lumière bleue qui semblait m'aspirer de plus en plus fort, je ne savais que faire, j'étais impuissant lorsque soudainement mon corps entier s'envola vers la lumière pendant le vol dans le noir absolue j'étais entrain de me métamorphoser, je vis un trou béant s'ouvrir au niveau de la poitrine droite, une douleur atroce s'empara de moi, je hurlais mais cela ne faisait que d'empirer, cette sensation comme si une personne vous arrachait un membre, la douleur était alors amplifié par des sortes d'ossements qui commencèrent a pousser sur mon corps qui finit par se retrouver dans une nouvelle forme sous un tas d'ossements qui se branchèrent directement a mes organes vitaux pour finir par complètement intégrer mon corps d'origine.
    La fin de la lumière me projeta d'abord dans un tunnel de lumière avant d’atterrir dans un désert ou il faisait nuit.

    A mon réveil j'étais une abomination encore plus horrible que la précédente, recouvert de la tête au pied par des ossements, mes mains l'étaient aussi cependant c'était la seule chose qui avait gardé son apparence humaine, le reste du corps se tenait sur deux jambes recouvertes de piques, le dos avait aussi des centaines de petits piques, et enfin la tête, je ne savait pas a quoi elle ressemblait je savais juste que cette fois-ci je pouvais mieux contrôler mon corps qu’auparavant mais surtout a ce moment précis, que je pouvais ouvrir la bouche, un long hurlement a alors résonné sans que je puisse exprimer quoi que ce soit d'autre, mais contre toute attente je possédais désormais une queue tranchante et plus grande que moi que je pouvais manier selon ma volonté, le sentiment de la contrôler fut très étrange au début mais au bout de seulement quelques minutes j'ai réussi a m'y habituer.

    Autour de moi se dressait une mer de sable blanc qui semblait infini a partir de ce moment je ne ressentais plus la faim pour les âmes que j'avais eu auparavant, puis sans trop savoir ce que je faisais je me mit a marcher dans une direction en commençant a compter, je voulais enfin reprendre des repères temporels, chose que j'avais perdu depuis...ma pseudo-mort.
    Trois heures étaient exactement passé lorsque devant moi je vis une autre créature, après tout ce temps, enfin une autre personne comme moi ! Mais c'était sans compter dessus, la chose me sauta dessus et sortit des griffes pour m'attaquer, j'ai réussi a esquiver son mouvement au dernier mouvement, c'est alors que j'ai compris qu'on allait pas faire ami-ami, au moment même une rage sans précédant s'empara de moi, sans trop de difficulté je réussi a empaler la chose qui me ressemblait, au moment de sa mort je sentis en moi grandir une force inhumaine puis une voix qui me disait "libère-moi tu sera mieux" sur ces mots j'avais compris que ma vie dans cet endroit aller se résumer a chasser ses choses.

    L’errance continua ainsi pendant exactement 24 ans au cours desquelles j'ai pu éliminer 52 de mes compères dans ce monde composé d'un désert infini... En moi une force grandissait a chacune de ses choses éliminés, au bout d'un certain temps les repères temporels furent futiles et selon mes comptes 126 années avaient passées je ne sais par quel miracle j'étais encore vivant. Mais je ne me posais plus vraiment ce genre de questions, trop de choses invraisemblables s'étaient passés pour que je continue a raisonner normalement. En tête je n'avais que les repères temporels, le nombre de ses choses éliminés, aucune d'entre elle n'avait jamais vraiment opposé une grande résistance hormis une dizaine, et puis j'avais encore mes souvenirs d'avant... Le désespoir qui me hantait et l'idée de revoir celle que j'aimais avant m'obsédais...

    La 127 année fut bien différente des autres au total j'avais éliminés 642 de ses choses et après la 643 une chose étrange se produisit. J'étais incapable de bouger, une aura bleue se formait autour de moi et me bloquait, mes membres ne répondaient plus , l'étrange lumière m'enveloppa et commença a rentrer en moi, une sensation de bien-être s'était alors produite dans mon corps, un cocon de lumière se formait il était de plus en plus intense, les ossements qui formaient mon armure commençaient a s’effriter et a craquer. La pression de l’énergie montait, encore plus d'accumulation puis ce moment la je ne l'oublierai jamais.

    Une grande explosion se produisit autour de moi a des dizaines de mètres, j'ai perdu conscience a ce moment et je ne savais pas ce qui s'était passé, cependant a mon réveil j'étais allongé dans le sable, je me relevais doucement et je vis alors mes mains dans des gants que je portais autrefois, c'est seulement peu de temps après que je m'étais rendu compte que j'étais redevenu humain, ou presque... J'avais retrouvé mes vêtements d'avant, mais deux choses sur moi n'étaient pas tout a fait humaines le fait que je voyais encore ce trou béant que j'avais sous les vêtements a ma poitrine droite, et puis mes mains lorsque j'ai enlevé les gants que je portais je voyais mes mains comme auparavant recouverts d'ossements que je ne pouvais pas enlever... L'essentiel est que j'avais retrouvé mon apparence plus ou moins commune.
    A l'intérieur de moi une force étrange se résonnait, mais surtout par terre un katana dans un fourreau y brillait comme la couleur de l'aura, ce bleu étrange, mon manteau que je portais était lui aussi de cette couleur, trop de coïncidence en peu de temps. J'avais décidé de ramasser le katana mais au moment de le toucher, j'entendis dans ma tête "Aooni",
    Après ce moment une situation assez rare c'était produite, l'explosion a du alerter toutes les créatures alentours et voilà qu'elles étaient maintenant cinq autour de moi et que je n'avais rien pour me défendre...

    L'une d'elle me sauta immédiatement dessus j'avais a peine levé ma main qu'une orbe bleue se produisit dans ma main et s'était lancé toute seule en déchiquetant le monstre. Sur le coup je ne comprenais absolument pas ce qui venait de se passer, puis je réussi a reproduire la même chose sur une autre de ses créatures, les trois ennemis restant hurlèrent juste,

    - Il lance des Cero !

    Cero... Devait le nom de cette technique que je venais de lancer sur eux, les trois ennemis
    restant avaient alors pris la fuite.
    Après ce rapide combat j'ai pris le katana qui me répétait alors Aooni. Cela devait être son nom ou je ne sais quoi. Mais une fois sorti de son fourreau une énorme quantité avait alors jailli de l'aura qui entourait le katana...

    - Tu est mort.
    - Ici tu est au Hueco Mundo.
    - Bienvenue Vasto Lordes, tu est désormais un Espadas.
    - Bientôt tu connaitre toutes les techniques nécessaires.


    Je ne comprenais quasiment rien vu que les informations s’enchaînaient, j'avais retenue seulement quelques mots.

    - Rentre en Ressurecion en prononçant le nom et tu verra.

    J'avais beau me retourner dans la tête cette phrase je tenais le katana dans ma main droite et prononçais sans cesse Aooni. Mais rien ne se passait.
    Je réfléchissais ce que je devais dire, la voix continua dans ma tête en disant libère moi, prononce le nom, libère moi !

    - Libération, rien ne se passait, je ne comprenais rien.
    - Libération Aooni.
    A ses mots une immense lumière enveloppa le katana et moi-même, je sentais une formidable puissance y grandir a l'intérieur de moi, mon esprit se remplissait de diverses images sur ce monde, sur les Hollows de diverses tailles, j'ai même pu apprendre le nom des deux autres formes que j'avais endossé dont une Gillian qui semblait être pendant mon sommeil et l'autre Adjucha...
    Une quantité remarquable d'informations se stockais en moi, des techniques d'attaque au sabre, puis revient le nom de Celo, et d'autres encore que je ne connaissais pas, en quelques minutes j'avais pu apprendre ou je me trouvais et pourquoi alors que je l'ignorais depuis tout ce temps. Une fois toutes ses informations assimilés Aooni explosa et de nouveaux pouvoirs s'étaient relevés avec une puissance tout simplement dévastatrice, elle était aussi grande que tout le désespoir que j'avais accumulé.

    100 ans plus tard, après cent ans Hide avais déjà comprit le fonctionnement de ce monde bien particulier, il n'avait qu'un seul but c'était de sortir de ce monde pour retrouver celle qu'il aimait même si il pensait qu'elle était morte depuis le temps...  Alors il avançait encore et toujours a travers ce désert en éliminant avec aisance tout ce qui l'attaquait en espérant trouver un semblable a lui... Un Espada comme lui avait révélé Aooni.
    Il arrivait a maîtriser bon nombre de techniques désormais notamment diverses variantes de Cero qu'il arrivait a charger avec son katana, il appris aussi a emprisonner les âmes dans Aooni afin de les réutiliser pour ses techniques ou pour se renforcer il maîtrisait presque toutes les techniques mais contre toutes attentes il savait manier des techniques très complexes et dévastatrices mais ne connaissait pas le Garganta, ne pouvant ainsi se rendre dans le monde des humains.
    Il a aussi trois Adjuchas qui le suivent presque tout le temps, non pas pour l'attaquer mais le considérant comme leur maître. Il ne connait ni leur motivation, ni leur nom, et les a simplement prévenus de ne pas avancer trop près de lui sinon il allait les tuer.



    Fiche Technique


    Nom de votre arme/technique :
    - Aooni lame capable d'emprisonner les âmes, et ainsi d'affaiblir un adversaire, dans de nombreux cas l'adversaire tombe inconscient mais pas mort.
    - Aooni est aussi capable de lancer des Cero quasi-instantanément une fois chargé en âmes.
    Forme libérer (arrancar) : Aooni o katto,
    Spoiler:
     
    Dans cette forme Hide endosse une forme différente des autres Espadas il est a moitié spectral, il peut ainsi créer des flammes bleues qui brûleront tout autour d'elles, les âmes brûlés par ces flammes disparaissent a tout jamais dans lé néant.



    Présentez-vous

    VOTRE PRENOM/SURNOM : Hunter
    VOTRE AGE : 19
    EXPERIENCE DANS LE RP : 1an
    MOTIVATION POUR LE CHOIX DU PERSONNAGE : Un personnage Espadas, cependant pas nécessairement méchant
    DES REMARQUES A FAIRE ? Nope
    COMMENT AVEZ VOUS CONNU LE FORUM ? Google !





Dernière édition par Hide Shiro le Jeu 11 Juil - 2:32, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nebaï Yuzuka
Shinigami
Shinigami
avatar

Messages : 232
Points : 1765
Date d'inscription : 07/07/2013
Age : 20
Localisation : Bureaux de la 10ème division

Profil
Niveau hiérarchique: 3ème siège de la 10ème division
Exp:
370/2000  (370/2000)
Nombre de barre exp remplie: 0

MessageSujet: Re: Le démon bleu apparaît [Fini]    Mer 10 Juil - 20:44

Haha, des flammes qui brûlent tout, c'est Amaterasu :O xD
M'enfin, je pense que tu aurais pu peaufiner un peu les description, physiques et mentale, mais bon, ce n'est que mon avis ...
Sinon, ben, de bonnes idées, un personnage original, avec un pouvoir qui l'est tout autant (bien qu'on n'en sache que très peu dessus, mais je n'ai rien contre un peu de mystère =) ).
Plus qu'à attendre la validation de l'admin toute puissante ;P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rukia Kuchiki
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Messages : 660
Points : 2210
Date d'inscription : 18/06/2013
Age : 21
Localisation : Bourges

Profil
Niveau hiérarchique: Lieutenant
Exp:
401/2000  (401/2000)
Nombre de barre exp remplie: 0

MessageSujet: Re: Le démon bleu apparaît [Fini]    Jeu 11 Juil - 12:29

Bonjour et bienvenu à toi ! Ta fiche est complète donc c'est bien et son histoire me plait c'est donc avec joue que je te valide !

Quand au rang, je te laisse choisir car il y en a plein de libre ! Smile

_________________
Through time only moves one way.
We can still relive those day in our minds.


♫ mise à jour le 23/07/13 (musique du moment ♥️ ) J'sais ça ne vas pas avec mon style :3
↓↓↓↓
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-last-war.forumactif.org
Hide Shiro
Espada
Espada
avatar

Messages : 360
Points : 1615
Date d'inscription : 10/07/2013

Profil
Niveau hiérarchique: Espada n°5
Exp:
560/2000  (560/2000)
Nombre de barre exp remplie: 0

MessageSujet: Re: Le démon bleu apparaît [Fini]    Jeu 11 Juil - 12:34

Merci ! Si possible moi je voulais le numéro 5 symbolisant le désespoir qui est en rapport avec l'histoire du personnage après si c'est pas possible un autre numéro au pif, voilà Smile et encore merci pour l'acceptation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le démon bleu apparaît [Fini]    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le démon bleu apparaît [Fini]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le "Carré Bleu"
» [Orks] Des orks tous bleu. Waaaght! Du Big Boss l'min bleu.
» Les rouge vs les bleu :Un jeune est assassiné à Montréal.
» SPA l'étang bleu
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Last War :: Premiers pas :: Les présentations :: Présentations validés-
Sauter vers: