Le sable est déjà dans l'engrenage...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Uzuki Ukitake le lapin de la Soul Society

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Uzuki Ukitake
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 8
Points : 1565
Date d'inscription : 10/08/2013

Profil
Niveau hiérarchique: Capitaine de la 2°
Exp:
501/2000  (501/2000)
Nombre de barre exp remplie: 0

MessageSujet: Uzuki Ukitake le lapin de la Soul Society   Sam 10 Aoû - 17:46



Uzuki Ukitake







    Identité du Personnage


    Race Shinigami
    Sexe Masculin
    Age 1563
    RangCapitaine si possible.


    Caractère


    Uzuki a un bon fond, il n'aime pas la violence...Enfin en apparence. Même si il préférerait ne pas avoir à combattre, si c'est un ordre il le fera. Il a passé la majeur partie de sa vie dans l'ombre de son frère qui bien qu'aimant l'a trop choyé. Aujourd'hui plein d'ambition, mais pas sans compassion, il veut travailler pour le Gotei 13 pour permettre à son frère de se reposer.
    Uzuki est plutôt instinctif même si ses capacités de réflexion sont loin d'être mauvaises, il préférera réfléchir sur le moment qu'y penser trop longtemps à l'avance. Il es aussi particulièrement extraverti, tant dans l'attitude que dans le physique. Il a la même manie que son frère: Offrir des bonbons aux gens... même si son frère ne le faisait qu'aux "enfants". Il est d'ailleurs resté un grand enfant, il aime les peluches et les sucreries, il aime jouer et taquiner les autres... Et malgré ce grand coté enfantin il tuera sans discernement quiconque semble dangereux pour la paix, d'autant plus si c'est un ennemi. Il a d'ailleurs une aversion totale pour la tyrannie, et hais ceux qui ont tendance à s'en prendre aux autres.
    Selon lui "Tuer ne rime pas avec combattre, Tuer est un art qui doit être un minimum propre"


    Physique


    Uzuki mesure 1m85, il a la peau clair, les yeux rouges et les cheveux blancs qui tombent un peu au dessus des épaules. Il est d'ailleurs rarement coiffé, et a souvent des épis. Plutot carré d'épaules, et bien bâti il a une musculature plus proche des gymnastes que de celle des bodybuildeurs. Il ne s'habille pas en shinigami, il trouve que ça manque de style, il préfère porter une veste à carreaux, une chemise claire et un pantalon en jean noir. Le tout en les assortissant le mieux possible. Il porte d'ailleurs des lunettes, parce qu'il trouve que ça lui donne l'air plus sérieux, mais elles ne lui servent à rien puisqu'elles n'offrent aucune correction. Uzuki porte aussi des gants blancs et une très belle montre à gousset reliée à chaîne le tout en argent. Uzuki ne porte pas de chaussures... il porte des tongs...Parce que "ça fait plus relax". Détail loin d'être sans importance...Uzuki Ukitake possède deux grandes oreilles de ...LAPIN! de la même couleurs que ses cheveux... Si on lui demande il dira qu'il a juste raté une tentative de métamorphose peu après qu'on lui ait raconté que l'ancienne capitaine de la deuxième division pouvait se transformer en chat...Il passe d'ailleurs beaucoup de temps à jouer avec ses oreilles et ne cherche pas de moyens d'y remédier.


    Test Rp/ Histoire du Personnage


    Je me présente, je suis Uzuki Ukitake, je suis le cadet de l'ancien capitaine Ukitake. Shiro nii-san est revenu à la maison il y a peu, selon lui, la maladie ne lui permettait plus de tenir son rôle au sein du Gotei 13. D'autant plus qu'il y allait avoir de nombreux conflits, peut être même plus violents que ceux déjà passés....

    Il y a un peu plus de 2000ans Nii-san quittait la maison pour entrer dans l'académie de l'ancien Sotaicho, Yamamoto Genryusai. Mes parents ne savaient pas ou cela allait nous mener, ils ne pensaient pas qu'il tomberait malade pendant ses fonctions. Depuis, qu'il avait ses problèmes pulmonaires, je n'avais pas cessé de m’entraîner. Bien sur Nii-san était contre, du moins au début, comment aurait il pu être pour ? Lui qui avait passé presque tout son temps avec nous, et qui encore une fois était parti pour nous ? Il n'acceptait pas de laisser son jeune frère s’entraîner et aller en guerre, c'était normal... Le connaissant, c’était normal... Mais que pouvions nous faire ? Après la naissances de nos autres frères et de nos sœurs, si JE ne m’entraînais, qui pendrait sa place ? Pas eux, c'était hors de question ! Mon frère l'avait également compris. Et avait décidé de m’entraîner à la maison, « au cas ou ». Il m'avait appris l'épée, et le déplacement, malheureusement, il ne pouvait m'apprendre le kido, d'abord parce qu'il était dangereux de faire ça dans la cours de la maison, ensuite parce que mon frère avait trop de mal à me mettre en danger. Petit à petit je progressais, mais j'étais jeune et mon frère n'était pas sérieux au combat contre moi. « Jeune » même si cette notion reste abstraite pour nous à la Soul Society, j'avais quand même 300ans... mais j'avais toujours la même tête de gamin... Aujourd'hui je me demande si, avec un air plus vieux, mon frère aurait accepté plus tôt de m'entraîner ? Il n'aurait pas eu a subir ces 1000ans de maladies, et encore moins celle qui le poussait à partir. À cette pensée, mes poings se crispèrent ; je ne pouvais rien faire pour mon frère... il avait dévoué au moins 2000ans à notre famille et me battre à sa place était tout ce que je pouvais faire... ça m'était intolérable.

    Bonjour, je suis Ukitake Uzuki, je suis le frère cadet de l'ancien Capitaine Ukitake,


    Qu'est ce que j'étais sensé dire ? Plus je me regardais dans le miroir, moins j'y croyais... Il n'avait pas pu attendre, son état s'était empiré et il avait laissé sa place à un autre avant même que je sois officiellement nommé Shinigami... c'était lui qui m'avait dit de rejoindre l'académie. Pour mon 633eme anniversaire il m'offrit un zanpakuto, un vrai...du moins un de ceux qui étaient donnés à l'académie. C'était je pense une sorte de façon de me soutenir, je n'ai eu les détails que plus tard, il avait prétexté qu'il avait brisé son arme, il s'était pris un sacré blâme pour ça et il avait récupéré une arme pour moi, pour m'entraîner. Il aurait tout fait pour sa famille et aujourd'hui c'était moi qui prendrait la relève. C'est 50ans plus tard, à peu près que je découvrit le Shikai, et cela m'avait posé énormément de problème. Il refusait l'idée même de me parler de son monde intérieur, je n'était donc pas capable de savoir si ce que je voyais, ou faisais était correct... Le miens ressemblait à un monde étrange avec des animaux qui parlaient, des objets animés... et plus je cherchais du pouvoir, moins ce monde m'était favorable... J'en vint à devoir combattre même à l'intérieur de moi. Je me battais avec mon frère le jour, et je me battais avec moi même la nuit. J'étais dans un conte pour enfant... C'en était presque comique, moi qui voulait sortir de l'enfance pour aider mon frère j'y était replongé de force encore et encore !

    Bonjour, je suis Uzuki Ukitake, frère cadet de Jushiro Ukitake. Je suis ici pour faire mes preuves...

    Je décidais d'arrêter de me regarder et d'y aller à l'instinct. J'avais 1528ans et un physique encore assez jeune, dans le monde Humain on m'aurait donné la 20aine grand maximum. J'avais un style assez extraverti mais en même temps j'étais sûrement assez fort pour me défendre de toute attaque. Enfin, je crois. J'enfilais mon manteau, je l'avais trouvé dans un magasine de mode humain « British and fashion » qu'un des subordonnés de mon frère lui avait rapporté du monde humain, j'aimais assez ce style. Il n'avait pas ce coté strict qui m'avait été imposé depuis toujours et Nii-san m'avait soutenu lorsque j'ai eu envie de le faire « à ma façon ». Je sortais de notre maison, je passais discrètement voir mon frère, il était encore alité, il dormait... Pâle et fatigué... Je ne voulais pas le voir, je ne supportait pas de le voir comme ça, alors je sortis et je me dirigeait vers cette division. Je m'étais préparé...mais je restait tendu. La puissance qui émanait de cet endroit m'effrayait... Ça sentait la mort. J'étais armé de la tête au pieds, j'allais y arriver, je étais sur que j'allais y arriver, j'étais pas faible, c'était faisable. Avant même de m'en rendre compte, j'étais cerné ! Il y avait des hommes encagoulés partout autour de moi ! Je restait calme, j'espérais qu'on croirait que j'étais calme.

    Je suis Uzuki Ukitake ! Je n'ai pas encore d'attribution, je suis venu prendre celle de votre chef ! Écartez vous !

    Je savais bien que ça ne fonctionnerait pas, et du coin de l’œil je vis un mouvement... Ils allaient attaquer. Je n'allais pas leur offrir cette chance. Je posais la main sur mon zanpakuto.

    Fushiginokuni no Yamane

    Yamane était un des premiers que j'avais dompté, cela avait été assez simple il n'avait jamais eu envie de se battre... Dans un sens, il me représentait assez bien j'avais pas envie de combattre, j'avais juste pas le choix, et je voulais encore moins tuer, je voulais juste qu'ils dorment, pu de mouvement, qu'ils soient libérés pour quelques minutes de leurs obligations... Je n'allais pas me retenir et je laissais exploser mon énergie... Yamane fit disparaître ma lame, elle se volatilisa en libérant un nuage de reiatsu. L'avantage de Yamane c'est qu'il passait au travers des tissus... les masques qu'ils avaient sur le visage ne les protégeaient donc pas car ce n'était pas un gaz....Tous tombèrent et je continuais à avancer, nul doute que Soi Fon arriverait à un moment... ou à un autre, mais en attendant je continuerais d'avancer jusqu'à elle.

    Réveilles-toi.

    La lame réapparut, Yamane était parti se recouché. Quand à ceux qui étaient présents, ils continueraient à dormir un petit peu. J'entrai dans le bâtiment. La logique voulait que le bureau du capitaine soit tout en haut... J'allais passer d'étage en étage pour reproduire la même chose. Bien sur on m'attendait déjà, quelques uns m'attaquèrent au moment ou j'entrai... Je m'y attendait, ils étaient bons. Je pris un coup que je ne vis pas venir... Mais j'avais toujours ma lame en main, et il me suffit de rappeler Yamane de la même manière... et de la même manière ils tombèrent les uns après les autres... Chaque étage reproduisait à peu près le même schéma j'avançais encore et encore. Je laissais exploser mon reiatsu, elle devait bien savoir que j'étais la, on avait du lui rapporter l'attaque... Je perdais patience, combien de temps allait elle rester cacher derrière ses hommes ? Je me raclai la gorge :

    Hum, SOI FON-Taicho !! criais-je. Combien de temps allez vous ignorer ce qui se passe ?
    -Qu'est ce qui te fait croire que je l'ignore ? Crois tu que je suis lâche au point de laisser ma division se faire attaquer sans réagir ou que ma division soit si faible que j'ai besoin d'intervenir contre quelqu'un dans ton genre ?
    Je les ai pourtant tous mis à terre.
    Ils dorment, la bonne affaire, ils ne sont pas mort, il n'y a donc rien de grave.
    J'aurai tout aussi bien pu leur trancher la gorge en les regardant dormir. Ne remarquez vous pas cette faiblesse ? Êtes vous aussi incompétente qu'eux ? Peut être que prendre votre place est réellement une bonne idée.
    Toi ? Prendre ma place ? T'as fait ce chemin dans ce seul but ?
    Un gros lard se jeta sur moi. Il sentait la nourriture et n'avait pas l'air d'avoir le moindre style. J'esquivais la première attaque... Mais je me pris un coup dans les cotes.
    Fushiginokuni no Yamane !
    Le gros tomba en ronflant et Soi Fon recula. Elle sortait de la portée actuelle de Yamane ?
    -Je vois... Si tu veux ma place tu vas devoir faire mieux que m'endormir.
    Elle prit une posture de combat, je le remarquais enfin même si je le savais, il lui manquait un bras... J'avais des remords à m'attaquer à quelqu'un en difficultés... Je repensais à mon frère.

    Cette inattention me fit mal....Je me pris un énorme coup au visage suffisamment fort pour me faire voler à travers le mur et m'écraser dans la cour de la division. Le bon coté, c'est que les autres devaient être entrain de se réveiller.
    -Alors, je croyais que tu voulais ma place, tu ne peux donc rien faire de plus ?
    Donc elle acceptait mon défi ? Et elle l'avait reconnu devant toute sa division. J'allais pouvoir commencer.
    -Si, bien sur que je la veux, et si je prend votre place, je vous appellerai Fonfon...
    -Comme si j'allais perdre face à un lapin !
    Elle avait osé en parler... Même si j'aimais mes oreilles, je n'aimais pas qu'on les attaques.
    -C'est sur que vous seriez particulièrement ridicule... Dire que combattre une estropiée me perturbait...
    Elle s'élança ver moi, je crois qu'elle avait mal pris ma provocation. Histoire de ne pas la laisser trop choisir ce qu'elle ferait, je sorti deux mini couteaux de l'ourlet de ma manche gauche et je les lançais vers elle. Elle dévia légèrement sa trajectoire, et la repris aussitôt, elle avait donc décidé de combattre. Au moment ou elle arriva, je vis un bon en arrière qu'elle suivit sans trop de problème. Elle me mit un coup de pieds, que je parai du mieux que je pu. Je senti la douleur sur mon bras droit, ça démarrait mal. Elle enchaîna ses attaques, toutes plus ou moins en direction de mon bras droit, elle avait décidé de me rendre incapable d'utilisée mon épée ? Je reculais, tournais, sautais, j'attendais le bon moment. Quant à elle, elle bondissait, frappait, me rattrapait et enchaînait les coups...

    -Si tu veux ma place tu vas devoir penser a te battre a un moment, te contenter d'esquiver et parer est lassant. C'est trop tard pour abandonner, provoquer ma division c'est chercher la mort.
    -Ah ? Pourtant vous n'avez même pas dégainé, j'ai plus l'impression de me battre contre ma grand-mère, vous n'êtes pas plus sérieuse que moi, FonFon O bāchan.
    Ça avait fonctionné, elle était plus qu'en colère. Elle attrapa son zanpakuto
    -Jinteki Shakuzetsu, Suzumebachi.

    Sa lame changea, elle recouvrait son doigt... ça allait être du corps à corps. Sa vitesse augmenta ? Ou est ce qu'elle se retenait vraiment ? Elle fonça, ça allait devenir dangereux pour moi. Elle frappa mon bras, c’était douloureux.  Et quelque chose apparu...un symbole étrange ? Nii-san ne m'en avait pas parlé !! Ça semblait dangereux, c'était sur moi, sur mon bras, mais je ne sentait rien... Je ne savais pas ce que c'était mais il ne fallait pas qu'elle me retouche. J’accélérais j'avais du mal a tenir le rythme...Et je perdais patience aussi.
    -Je suppose que ce symbole est dangereux pour moi ?
    -Devines, mais sois sur de ne pas te refaire toucher, ça pourrait être la dernière fois.

    La dernière fois ? Ça sous entendait donc la mort ?

    J'espérais ne pas le faire... Fushiginokuni no Cheshâ

    La lame s'évapora, du bout jusqu'à la garde, puis de la garde jusqu'à ma main....Puis ma main aussi... et le reste de mon corps tout en s'évaporant Cheshâ rependait mon reiatsu dans la zone... Il me camouflait... Mes pieds quittèrent le sol, de la simple lévitation, de sorte à ne condenser aucune particule pour bouger. J'allais être introuvable, même pour elle. Du moins tant qu'elle ne remarquerait pas cette petite faille... Je posais ma main sur mes yeux, les seuls qui restaient visibles lorsque Cheshâ m'aidait... J'avançai lentement, je flottait vers elle... Lentement, je me plaçai derrière elle...Elle ne me voyait pas, elle ne me sentait pas, c'était parfait. Je sorti le poignard de Fushiginokuni, je le plaçais sur sa gorge et je fis une légère entaille tout en repartant flotter plus loin, rien qui ne la tuerais, juste un avertissement... Elle frappa autour d'elle, mais ne me toucha pas Elle se déplaça, et tourna lentement de sorte à essayer de me voir...
    -Vous devriez faire attention Taicho, vous pourriez aussi perdre la vie...
    -Ça m'a à peine effleuré, j'vois rien d'impressionnant la dedans. Tu as l'air d'oublié que tu as un sceau de Suzumebachi, tu crois que j'ignore ou tu te trouves ? Et je suis encore debout donc pour l'instant t'es aussi inutile que ces oreilles de lapin ridicules.
    -Donc je dois vous mettre hors combat pour gagner ?
    -Tu comprend vite.
    -Pourquoi ne m'attaquez vous pas ? Pourquoi restez vous immobile ? Est ce votre bras, votre age, la peur, ou votre orgueil, lequel vous rend immobile ?… Vous ne savez juste pas ou je suis...

    Elle cherchait du regard, je le voyais bien... Pourquoi n'utilisait-elle pas le kido ? Elle ne prenait vraiment pas ce combat au sérieux ? Le combat s'éternisait. Elle ne bougeait pas. Je fouillais mes manches et je lançais mes couteaux. Elle les esquiva et s'élança vers moi, je me contentait de reculer de quelques mètres. Elle attaquait le vide. On recommençait la même danse encore et encore et encore... La fatigue s'empara de moi... Soit elle n'était pas sérieuse, soit elle n'arrivait vraiment pas à me trouver... Elle commençait à s'essouffler, elle ralentissait... Je n'avait pu qu'une arme cachée à part le poignard de Fushiginokuni et si je lançais ce dernier même si elle ne pouvait pas le voir il y avait un risque qu'elle attrape le ginjôtan qui le relie à moi... Nous étions donc tout les deux coincés, parce qu'elle ne me voyait pas et parce que je commençais à manquer d'arme. Il ne me restait qu'une chose à faire, en espérant que ce la fonctionne. Je lançais le dernier couteau, et je m'élançai dans la même direction, elle aussi s'élança vers moi son arme protégeant son cœur... Au moment ou elle dévia le couteau, je me faufilai à nouveau...et je tranchait le tendon de son pieds gauche. Elle tomba, évidement qu'elle allait tomber, personne ne peut courir avec un tendon en moins... Elle essaya de se relever... Elle retomba, elle essaya encore et retomba, elle se releva, en équilibre instable, elle semblait refuser d'abandonner... J'avançais encore une fois lentement vers elle, je longeai le sol...Et tranchait le tendon de l'autre pieds... Elle ne pourrait pas se relever et elle le savait.
    -Je pense avoir gagné non ?
    -Vas au diable
    Je n'avais pas le choix... Si elle ne pouvait le reconnaître, je devais le faire... Je tranchait le poignet de la même façon, elle ne pourrait donc plus rien faire, je n'avais pas de raison de rester invisible.
    Réveilles-toi Cheshâ
    Il disparut en ronronnant. Je rangeai la lame longue dans son fourreau. J'empoignais mon poignard d'une main, et les cheveux de Soi Fon de l'autre, j'allais lui trancher la gorge puisqu'il n'y avait pas d'autre solution. Au moment ou je posais ma lame contre sa gorge, le gros lard, qui s'était déjà jeté sur moi quelques temps auparavant, réitéra.
    -Taichooooooooooooooo !!!!!
    Je lâchai Soi Fon, et le giflai au moment ou il arriva, puis je reculai, un grand sourire aux lèvres....
    -Omaeda ! Idiot !
    -Je crois que je gagne là, non ? Ou votre parole n'a aucune valeur ?

    -Vas au diable, tu as gagné...

    Je me retournais vers les autres personnes présentes....
    Elle a besoin de soin !!
    Pendant que les autres s'affairaient pour l'emmener aux quartiers de la 4, je me penchai vers elle pour lui dire.

    Je veux vous garder en tant que lieutenant, vous garderez exactement les mêmes responsabilités que celles que vous avez à présent, je veux rendre cette division moins sombre, que vous viviez dans l'ombre ne veut pas dire que vous deviez tous être transparents... Si vous refusez, j’exécuterais aussi le gros. Votre réponse n'est pas pressée mais, j'aimerais quand même en avoir une très rapidement.

    J'insistais sur le « très ». Elle ne prit pas tant de temps que ça pour répondre, puisqu'avant même d'être sur un brancard, elle me regarda avec colère mais acquiesça d'un signe de tête. Je n'étais pas vraiment fière de cette ruse, mais c'était nécessaire mon frère me l'avait dit : « ils vivent dans l'ombre, et meurent dans l'ombre, personne ne connaît leur noms et personne ne les pleurera ». C'était peut être ce qui m'avait dirigé vers cette division dès le départ...Cette simple phrase, qui semblait si injuste, si triste... J'allais changer les choses...Je l'espérait... Même si pour l'instant je voyais la mort dans leurs yeux.


    Fiche Technique


    Nom de votre arme: Fushiginokuni (Le pays des merveilles)
    Fushiginokuni est en soi un zanpakuto tout ce qu'il y a de plus banal, si ce n'est qu'il possède deux lames, une grande dont lame mesure 1m80 et un petite, type poignard.
    Description des techniques :
    Shikai Fushiginokunino+nom fait disparaître la lame longue et rend plus tranchante la lame courte.
    Toutes les techniques ne transforment qu’une lame, sauf Touīdorudamutouīdorudī qui transforme les deux. De plus, Uzuki est obligé de repasser en mode scellé pour changer de compétence en prononçant “Réveille-toi + nom”. Il ne peut utiliser deux techniques en même temps (c’est littéralement impossible)


    -Cheshâ: Camouflage + légère lévitation (5cm du sol) la lame longue s’évapore de la pointe jusqu’à la garde, puis Uzuki s’évapore aussi, camoufle aussi bien son corps que son reiatsu.

    -Yamane: (Utilisable uniquement sur les PNJ ou avec l’accord du joueur ciblé) La lame longue libère un nuage de reiatsu qui ralenti/endort les ennemis et alliés autour de lui

    -Mitsukiusagi: créé des illusions de Uzuki qui en cas d’impact physique éclatent et disparaissent sans faire le moindre dégât.

    -Maddohattā: Uzuki lance ses deux armes en l’air, un chapeau atterrit sur sa tête et sur celle de la, ou des personnes qui doivent être contactés.

    -Hatonokuîn: (Pour celle ci je vous demanderais de l'indulgence, j'voudrais une compétence d'attaque mais j'trouve pas vraiment là Crying or Very sad Je tiens énormément à ma reine de cœur)

    -Touīdorudamutouīdorudī: Permet de copier momentanément les techniques d’une personne (à condition d’avoir un niveau suffisamment élevé pour cela) nécessite un échange de coup réussit, sur le (zanpakuto pour les shinigami)/(masque pour les hollow)/accessoire du Fullbringer + 1 coup sur le corps de la personne avec l’une ou l’autre des armes. Ne copie que les techniques, pas le physique.

    -Shiro Usagi : téléport équivalent au senkaimon crée 1 portail au sol ressemblant à un terrier au point de départ et au point d’arrivée. Les portails sont visibles, on peut donc prévoir ou il atterrira au moment même ou il entre dans celui d’entrée.(et même l’y suivre car ils restent ouverts tant qu’il y a quelqu'un dedans)

    Bankai: Fushiginokunino Arisu

    Uzuki s’évanouit instantanément : Il s’endort et ses blessures se régénèrent... pendant ce temps il est parfaitement incapable d’agir, et particulièrement vulnérable, aussi il ne peut l’utiliser en combat, et d’ailleurs, il ne l’utilise presque jamais parce qu’il a honte d’une technique si inutile, et si égoïste, surtout quand son frère, lui, ne peut être soigné.





    Présentez-vous

    VOTRE SURNOM : Uzuki
    VOTRE AGE : 23
    EXPERIENCE DANS LE RP : Plus pour des jeux vidéo, depuis la sortie de gw1...(ca remonte a loin)
    MOTIVATION POUR LE CHOIX DU PERSONNAGE : Shiro nii-san doit se reposer!!!
    DES REMARQUES A FAIRE ? petite précision: Je n'ai pas précisé de Kido, parce qu'Uzuki possède déjà quelques techniques interessante grace a son shikai. A la limite, si on peut m'en autoriser un ou deux de type immobilisation... mais Personnellement je pense qu'avec cette arme il en a pas besoin...
    COMMENT AVEZ VOUS CONNU LE FORUM ? Par un ami



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakami Shihôin
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 21
Points : 1572
Date d'inscription : 03/08/2013

Profil
Niveau hiérarchique: Capitaine de la 1°
Exp:
930/2000  (930/2000)
Nombre de barre exp remplie: 0

MessageSujet: Re: Uzuki Ukitake le lapin de la Soul Society   Sam 10 Aoû - 17:57

Bienvenue à toi. Histoire longue à souhait, très belle. Bien qu'attendue pour le coup Very Happy Mais bon ça n'enlève rien à la qualité.

Je pense que le poste de Capitaine de la seconde division semble indiqué. Je donne mon accord avec cela. Les pouvoirs sont... unique si l'on puis dire. Etrange aussi. Bref, bienvenue, j'espère que tu te plaira ici.

(Je me demande si on doit vraiment te valider à 501 d'xp vu l'histoire que tu fais... U_u ça mériterait sans doute plus. Je laisse les autres juge de cela.)


_________________

Couleur du loup:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karin Kurosaki
Humain
Humain
avatar

Messages : 419
Points : 1853
Date d'inscription : 06/07/2013
Localisation : Karakura city !

Profil
Niveau hiérarchique: Fullbringer
Exp:
170/2000  (170/2000)
Nombre de barre exp remplie: 0

MessageSujet: Re: Uzuki Ukitake le lapin de la Soul Society   Sam 10 Aoû - 19:26

Je donne mon avis positif pour ce grade de capitaine de la seconde division. cependant tout le monde commence avec l'xp de base de son grade, peu importe la qualité nous n'avons jamais fait d’exceptions et nous n'en ferons pas :3

ensuite :
Touīdorudamutouīdorudī: Permet de copier momentanément les techniques d’une personne (à condition d’avoir un niveau suffisamment élevé pour cela) nécessite un échange de coup réussit, sur le (zanpakuto pour les shinigami)/(masque pour les hollow)/accessoire du Fullbringer + 1 coup sur le corps de la personne avec l’une ou l’autre des armes. Ne copie que les techniques, pas le physique.

A mon avis ce n'est pas fesable. car en tant que Shinigami tu ne possède pas le reiasu et les spécificités D'un Hollow, d'un Fullbringer ou d'une autre race, chose nécessaire pour pourvoir employer leurs techniques.

_________________



Dernière édition par Karin Kurosaki le Sam 10 Aoû - 19:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakami Shihôin
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 21
Points : 1572
Date d'inscription : 03/08/2013

Profil
Niveau hiérarchique: Capitaine de la 1°
Exp:
930/2000  (930/2000)
Nombre de barre exp remplie: 0

MessageSujet: Re: Uzuki Ukitake le lapin de la Soul Society   Sam 10 Aoû - 19:27

C'est sans soucis. Je m'en vais mettre le grade et l'xp

_________________

Couleur du loup:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karin Kurosaki
Humain
Humain
avatar

Messages : 419
Points : 1853
Date d'inscription : 06/07/2013
Localisation : Karakura city !

Profil
Niveau hiérarchique: Fullbringer
Exp:
170/2000  (170/2000)
Nombre de barre exp remplie: 0

MessageSujet: Re: Uzuki Ukitake le lapin de la Soul Society   Sam 10 Aoû - 19:30

j'ai placer un petit edit a mon message précédent, désoler pour l'oublis >w<

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uzuki Ukitake
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 8
Points : 1565
Date d'inscription : 10/08/2013

Profil
Niveau hiérarchique: Capitaine de la 2°
Exp:
501/2000  (501/2000)
Nombre de barre exp remplie: 0

MessageSujet: Re: Uzuki Ukitake le lapin de la Soul Society   Sam 10 Aoû - 19:40

Hum, si je peux me permettre de répondre pour Touīdorudamutouīdorudī, cela se passe en deux temps (d'ou les deux coups) de la façon dont je le voyait Touīdorudamu, le premier coup sert à analyser une capacité, et touīdorudī sert à l'adapter mon reiatsu...

Il m'a semblé que dans le premier combat de Urahara kisuke, lorsqu'il affronte Yammi, il analyse et produit un reiatsu similaire a ce dernier pour "annuler" l'utilisation de ses balas en utilisant benihime... après j'ai précisé que c'était bien sur momentané, et rien garanti que je maîtrise pleinement la capacité copiée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakami Shihôin
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 21
Points : 1572
Date d'inscription : 03/08/2013

Profil
Niveau hiérarchique: Capitaine de la 1°
Exp:
930/2000  (930/2000)
Nombre de barre exp remplie: 0

MessageSujet: Re: Uzuki Ukitake le lapin de la Soul Society   Sam 10 Aoû - 19:42

Je cautionne assez cette réponse. N'ayant pas été choqué en lisant la fiche. Des réactions? Après tout le débat est lancé.

_________________

Couleur du loup:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karin Kurosaki
Humain
Humain
avatar

Messages : 419
Points : 1853
Date d'inscription : 06/07/2013
Localisation : Karakura city !

Profil
Niveau hiérarchique: Fullbringer
Exp:
170/2000  (170/2000)
Nombre de barre exp remplie: 0

MessageSujet: Re: Uzuki Ukitake le lapin de la Soul Society   Sam 10 Aoû - 19:45

d'accord, dans ce cas là ça me semble bon. Cependant il y as des limites. Comme par exemple les attaques des Quincy qui se servent du reiasu ambiant pour attaquer et les objet lié des Fullbringer qui nécessite juste d'avoir l'objet et ce lien pour être utiliser. ceci dit ce ne sont que quelques cas spécifique, a toi de te modérer et de t'adapter, on te fais confiance Wink

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Uzuki Ukitake le lapin de la Soul Society   

Revenir en haut Aller en bas
 
Uzuki Ukitake le lapin de la Soul Society
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Traverser le Dangai, Soul society => Karakura
» Civet de lapin aux épices
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Lapangel. Le lapin pas crétin [ Fini, à valider)
» Saturnin le Lapin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Last War :: Premiers pas :: Les présentations :: Présentations validés-
Sauter vers: